Absinthe Bio

Artemisia absinthium

L'absinthe est un vigoureux arbrisseau qui pousse jusqu'à un mètre de haut. Son feuillage soyeux, gris est très décoratif et utilisé pour apporter une touche de couleur originale dans les massifs. Très utilisée à la fin du XIX siècle pour confectionner l'alcool éponyme.

Ses vertus médicinales sont connues depuis l'antiquité. Son nom de genre vient de la déesse Artémis, déesse de la chasse, de la nature sauvage et des accouchements.

Conditionnement
4,80 €
TTC
-->
  Expédition rapide

Du lundi au mercredi (en savoir +)

 

Garanties sécurité

Caractéristiques botaniques de l'absinthe :

Autres noms :

Grande absinthe, herbe aux vers, armoise amère, aluine, herbes des vierges, herbe sainte, herbe aux puces, gingembre vert…

Famille :

Astéracées.

Origine :

Europe, Afrique du Nord, Asie..

- - - - - - - - - - - -

Caractéristiques culturales pour l'absinthe :

 Terrain : pH : Basique - Sol : drainant.

 Exposition : Soleil.

 Rusticité / Climat : Zone : 5 (-28 -23 C)

 Feuillage : Semi-persistant.

 Taille : 1 m x 0,80 m.

 Comestible : Oui.

 Floraison : Oui.

Couleur : gris-jaunâtre en été.

- - - - - - - - - - - -

Cultiver de l'absinthe :

Où la planter ?

L’absinthe n’est pas très exigeante, elle supporte des terrains arides, mais accepte aussi des sols plus lourds, argileux. Sa préférence va tout de même aux terrains calcaires riches en azote, il faudra apporter au début du printemps un peu de fumier bien décomposé ou un engrais biologique riche en azote (le guano par exemple). C’est une plante de plein soleil qui résiste très bien au froid.

- - - - - - - - - - - -

Des conseils de culture :

Pensez aussi à respecter des distances de plantation importantes (au moins un mètre entre chaque plante), l’absinthe ayant besoin d’espace pour se développer. Une taille assez court, une fois par an, en fin d’hiver, permet d’obtenir des plantes bien ramifiées, elle évite également que la plante ne fasse du vieux bois et ne se dégarnisse du centre. C’est une plante qui résiste bien au sec. L’absinthe connaît assez peu de parasites, elle est parfois attaquée par des pucerons noirs.

- - - - - - - - - - - -

Récolte et conservation de l'absinthe :

Ce sont essentiellement les feuilles que l’on récolte en été, mais on peut également employer les fleurs. Les racines sont aussi utilisées et entrent dans la composition de différents alcools. On arrache une partie des racines en automne, sans en prélever trop, pour ne pas affaiblir la plante. Après une récolte de racines, je vous conseille de tailler la plante, afin de respecter un certain équilibre entre les parties aériennes et le système racinaire.

Les parties aériennes (feuilles et fleurs) se sèchent dans une pièce sombre et aérée, puis sont conservées dans une boite fermée hermétiquement.

- - - - - - - - - - - -

En cuisine avec l'absinthe :

Cette plante fût très à  la mode à  la fin du XIX° siècle où elle servait à  préparer la liqueur d'absinthe ou fée verte. Aujourd'hui, l'absinthe accompagne parfois le thé à  la menthe.

- - - - - - - - - - - -

Propriétés médicinales :

Les vertus de l’absinthe sont nombreuses, mais l’utilisation prolongée de cette plante réclame de la prudence, en effet, la thuyone un constituant de l’absinthe, est nocif pour le système nerveux. Comme beaucoup de plantes du genre des artemisia, elle possède des vertus emménagogue : elle est prescrite en cas de menstruations irrégulières. L’absinthe est un tonique, recommandé aux convalescents, elle stimule l’appétit et les fonctions digestives. L'absinthe soulage les maux d'estomac. Elle est connue depuis des siècles comme un excellent vermifuge. Les femmes enceintes doivent s’abstenir d’utiliser cette plante.

Mise en sachets et placée dans les armoires, l’absinthe protège des mites et en purin, c’est un bon insecticide, utilisée pour repousser les pucerons, les altises, la piéride du chou et les acariens. Le purin est aussi utilisé pour lutter contre la rouille.

 - - - - - - - - - - - -

Un peu d’histoire :

La liqueur d’absinthe ou fée verte fût très à la mode à la fin du 19° siècle; de nombreux artistes de l’époque en furent des consommateurs assidus (Toulouse-Lautrec, Verlaine, Rimbaud, Van Gogh ou Hugo). La consommation d’absinthe obéissait à un certain cérémonial. Elle se buvait dans un verre particulier doté d’un repère pour doser exactement la quantité d’alcool nécessaire. Ensuite les consommateurs disposaient un sucre sur une « pelle », une sorte de petite cuillère, et versaient doucement l’eau (4 à 5 fois le volume d’alcool) à travers le sucre qui allait brouiller l’alcool, lui donnant une belle couleur verte. Cette boisson qui détruisait les neurones, fût interdite à la vente en 1915. Aujourd’hui, on trouve une liqueur d’absinthe, autorisée à la vente, car débarrassée de sa molécule nocive, la thuyone.

- - - - - - - - - - - -

Le genre Artemisia :

Les armoises sont des plantes du genre Artemisia de la famille des astéracées, les armoises comptent plus de 300 espèces qui regroupent des plantes assez variées; certaines herbacées (comme l'armoise Valerie Finnis, l'armoise commune) ou arbustives (comme l'aurone ou l'armoise camphrée). Certaines peuvent avoir un développement assez important comme l'armoise vulgaire qui peut pousser jusqu'à 2 mètres de haut, mais d'autres armoises comme le génépi sont rampantes.

Les armoises ont aussi de nombreux points communs, leur floraison est caractéristique des plantes du genre Artemisia, ce sont des capitules très petits, les fleurs sont tubuleuses à corolle peu visible. La floraison des armoises n'est pas ou peu décorative. Les feuilles sont pennés, découpés ou même profondément découpés qui peut aller du gris-blanchâtre au vert, souvent persistant. Le feuillage des armoises est souvent très décoratif.

Les armoises sont bien parfumées, souvent avec une touche de camphre, une note d'amertume caractérise ce genre de plante.

Elles sont connues depuis longtemps pour leurs propriétés médicinales, contiennent de l'artémisine, une substance qui a connu un regain d'intérêt grâce aux recherches scientifiques récentes. Certaines armoises sont intéressantes pour soigner notamment la malaria.

C’est la plante « féminine » par excellence, dédié à Artémis déesse de la mythologie grecque, elle permet de soigner de nombreux problèmes féminin (règles douloureuses, les troubles de la ménopause, les accouchements difficiles). Les jeunes femmes qui se mariaient offrait à Artémis leur jouet d'enfant, symbolisant ainsi le passage à l'age adulte.

Artémis était la déesse de la chasse, de la nature sauvage et des accouchements, c'est la fille de Zeus et de Léto, sœur jumelle d'Apollon, chez les romain, elle est devenue Diane.

- - - - - - - - - - - -

Le saviez-vous ?

L'absinthe est une plante allélopatique, c'est à dire qu'elle produit des composés phytotoxiques qui inhibent la croissances des plantes.

- - - - - - - - - - - -

En savoir plus sur l'absinthe :

Une vidéo sur l'absinthe :

Les autres plantes du genre artemisia (armoise)

Artemisia absinthium
7 Produits

Fiche technique

Hauteur à l'état adulte
1,00 m
Largeur à l'état adulte
0,80 m
Comestible
Oui
Partie comestible
Feuillage
Feuillage
Semi-persistant
Rusticité
Résiste jusqu'à -24°C
Exposition
Soleil
Floraison
Blanche
Plantation
Mars - Avril - Mai - Juin - Septembre - Octobre
Cycle végétatif
Vivace
Utilisation de la plante
Liqueur
Plante médicinale
Oui
Genre
Artemisia
Terrain
Drainant à sec
Conditionnement
Godet 9 cm
Emplacement : Code C
2

Références spécifiques

EAN13
2
Aucun avis n'a été publié pour le moment.