Plant de Chélidoine en godet de 9
  • Bientôt disponible

Chélidoine Bio

Chelidonium majus

La chélidoine est une petite plante vivace appelée aussi herbe à verrues en raison de sa faculté à soigner les verrues, mais aussi les cors.

Malgré le fait qu'elle soit vivace, la chélidoine ne vit qu'un nombre d'années limité, mais elle se resème facilement.

Lorsque l'on coupe les tiges, on aperçoit un latex de couleur jaune-orangé qui s'écoule, c'est ce latex qui est déposé sur les verrues.

C'est une plante ramifiée dès la base, à feuilles composées et nombreuses fleurs jaunes d'avril à octobre. 

Conditionnement
4,80 €
TTC
Quantité
Bientôt disponible

-->
  Expédition rapide

Du lundi au mercredi (en savoir +)

 

Garanties sécurité

Caractéristiques botaniques de la chélidoine :

Autres noms :

Grande chélidoine, herbe à verrues, grande eclaire, herbe aux hirondelles…

Origine :

Eurasie, Amérique du Nord, Afrique du Nord.

Famille :

Papaveraceae.

- - - - - - - - - - - -

Caractéristiques culturale pour la chélidoine :

 Terrain : pH : indifférent - Sol : Drainé.

 Exposition : Soleil à mi-ombre.

 Rusticité / Climat : Zone : 6 (- 22 C - 17 C)

 Feuillage : Semi-persistant.

 Taille : 0,70 m x 0,40 m

 Comestible : Non.

 Floraison ornementale : Oui.

Jaune.

- - - - - - - - - - - -

Cultiver la chélidoine :

La chélidoine se plante au printemps ou à l'automne, en espaçant chaque plante de 40 à 50 cm.

La chélidoine pousse dans des sols drainés, calcaires, même très secs, on la trouve à l'état naturel dans des murs, des éboulis, les bords de chemins. Dans ces conditions, elle se cultive facilement, résiste très bien aux maladies, aux ravageurs et au froid (elle pousse jusqu'à 1500 m d'altitude).

Elle ne nécessite pas d'arrosage particulier, mise à part après la plantation.

Après la floraison, il faut tailler les tiges florales.

La chélidoine est une plante indicatrice d'un sol riche en azote.

- - - - - - - - - - - -

Ses propriétés médicinales :

La chélidoine est connue pour soigner les migraines, les affections hépatiques ou les crampes intestinales.

Le latex jaune-orangé qui s'écoule quand on casse une tige est appliqué sur les verrues quotidiennement pour les faire disparaître.

La chélidoine séchée est employée pour traiter l'asthme.

Le suc de la chélidoine ne doit pas être ingéré, il est toxique, notamment pour le foie, à cause de ses propriétés corrosives, le suc peut être chez certaines personnes irritant pour la peau.

Maurice Mességué explique que le suc de la chélidoine est utilisé par les hirondelles pour ouvrir les yeux de leurs oisillons.

- - - - - - - - - - - -

Un peu d'histoire :

La chélidoine était utilisée au Moyen-Age par les alchimistes qui lui attribuait le pouvoir de changer les métaux en or. Toujours au Moyen Age, la chélidoine était associée à la magie noire, elle en tire le nom "d'herbe du diable".

Dans le langage des fleurs, la chélidoine est un symbole de prévoyance.

- - - - - - - - - - - -

Informations botaniques sur la chélidoine :

La chélidoine possède des feuilles alternes, glabres, vert-clair face inférieure, un peu plus foncé face supérieure, profondément découpées en lobes dentelés. Les feuilles sont disposées en rosettes.

D'avril à octobre, les fleurs jaunes apparaissent, à 4 pétales et de nombreuses étamines.

Chelidonium majus

Fiche technique

Hauteur à l'état adulte
0,70 m
Largeur à l'état adulte
0,40 m
Feuillage
Semi-persistant
Rusticité
Résiste jusqu'à -17°C
Exposition
Soleil à mi-ombre
Floraison
Jaune
Plantation
Mars - Avril - Mai - Juin - Septembre - Octobre
Cycle végétatif
Vivace
Plante médicinale
Oui
Genre
Chelidonium
Terrain
Drainant à sec
Conditionnement
Godet 9 cm
Emplacement : Code C
2BIS

Références spécifiques

EAN-13
3
Aucun avis n'a été publié pour le moment.