Germandrée petit-chêne Bio

Teucrium chamaedrys

La germandrée petit-chêne est une petite plante vivace, pubescente, tapissante qui dépasse rarement 30 cm. Son feuillage est persistant, vert brillant, vert pâle face inférieure ressemblant à de petites feuilles de chêne. De belles fleurs rose-pourpre se développent sur des épis terminaux de mai à septembre. 

Elle s'utilise pour réaliser de belles bordures basses ou elle égayera une rocaille.

Conditionnement
4,80 €
TTC
-->
  Expédition rapide

Du lundi au mercredi (en savoir +)

 

Garanties sécurité

Caractéristiques botaniques de la germandrée petit-chêne :

Autres noms :

Herbe de la magicienne, petit-chêne, chênette…

Origine :

Méditerranée et Europe centrale

Famille :

Lamiaceae.

- - - - - - - - - - - -

Caractéristiques culturales pour la germandrée petit-chêne :

 Terrain : pH : indifférent - Sol : Sec.

 Exposition : Soleil.

 Rusticité / Climat : Zone : 6 (- 22 C  - 17 C)

 Feuillage : Persistant.

 Taille : 0,30 m x 0,40 m

 Comestible : Oui.

 Floraison ornementale : Oui.

Rose-pourpre en été.

- - - - - - - - - - - -

Cultiver la germandrée petit-chêne :

La germandrée petit-chêne se rencontre dans beaucoup de régions du sud de l’Europe, dans des terrains secs, pauvres, calcaires. Elle pousse même sur de vieux murs et entre des rochers. On la trouve dans les Alpes à des altitudes proche de 1000 m. Elle apprécie des expositions bien ensoleillées.

Plantez la germandrée petit-chêne à partir du mois de mars, jusqu'en juin, éventuellement à l’automne. Si vous souhaitez réaliser une petite haie basse, la distance de plantation à respecter entre chaque pied sera de 25 cm, sinon vous pourrez espacer un peu plus vos plants. Quelques arrosages après la plantation garantiront la reprise, mais ensuite peu d’eau et peu d’engrais. Je vous recommande de tailler assez court la germandrée avant le démarrage de la végétation, au mois de mars, puis une seconde taille, plus légère, après la floraison. La germandrée ne craint pas les maladies ni les attaques de parasites, par contre, elle ne supporte pas les sols lourds et humides et dans ces conditions il est difficile de lui faire passer l’hiver.

- - - - - - - - - - - -

La germandrée petit-chêne en cuisine :

Les jeunes feuilles peuvent s’ajouter aux salades, elle amène sa saveur légèrement amère au thé, ou avec le vin qu’elle parfume délicatement. La germandrée était très recherchée autrefois car elle entrait dans la composition de nombreuses liqueurs, notamment la chartreuse et le vermouth.

- - - - - - - - - - - -

Ses propriétés médicinales :

Connu au moins depuis l’antiquité pour ses vertus digestives et toniques, elle a été utilisée pour soigner les rhumatismes, pour le traitement de la goutte et contre les maux de tête. Ses propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires sont reconnues, mais depuis une dizaine d’année l’utilisation de la germandrée petit-chêne est controversée car son usage prolongé serait nocif pour le foie.

- - - - - - - - - - - -

Informations botaniques sur le genre Teucrium :

Le genre Teucrium (germandrée en français) de la famille des lamiacées, est riche de plus de 250 espèces différentes, originaires de nombreuses régions du monde, mais de nombreuses espèces viennent du bassin méditerranéen.

Le nom scientifique des germandrées (Teucrium) vient de Teucros ou Teuces, un prince Troyen qui aurait découvert les vertus des teucrium. Le nom français des germandrées dérive du latin médiéval "calamendria", ce nom vient du mot "calamentum" qui veut dire espèce de menthe et le mot camedria qui vient du latin chamoedrys qui signifie chêne nain, en référence à la forme des feuilles de la germandrée petit-chêne (Teucrium chamaedrys).

Les germandrées sont des plantes vivaces, herbacées ou de sous-arbrisseaux, à rhizomes ou stolons qui résistent très bien au sec et à la chaleur, souvent cultivés pour leur intérêt ornemental, condimentaire ou médicinal.

Les feuilles des germandrées sont disposées de manières opposées, ce sont des feuilles simples, pétiolées ou subsessiles, cordées à lancéolées, penniveinées, à bords subentiers à crénelés-dentés. Suivant les espèces, le feuillage des germandrées peut être persistant, semi-persistant ou caduc.

L'inflorescence est un racème de verticillastres (faux verticilles), à 2-6 fleurs en grappes terminales ou panicules de grappes. Chaque fleur est tubulaire à campanulée, bilabiées avec une lèvre supérieure à 3 dents et une lèvre inférieure, plus développée, à 2 dents. Les lèvres sont surmontées de 4 étamines dont 2 plus grandes. Les fleurs sont généralement très mellifères. Il existe une grande diversité de couleurs de fleurs suivant les espèces (crèmes, blanches, mauves, roses, rouges, violettes, pourpres, jaunes...).

Les tiges sont dressées ou ascendantes, simples ou ramifiées à partir de la base.

Les germandrées se distinguent des autres plantes de la famille des lamiacées par un style non gynobasique. On parle de style gynobasique quand le style est inséré à la base du carpelle. Autre différence des germandrées, c'est la corolle qui semble unilabiée.

Vous pouvez associer les germandrées avec les sauges, les thyms, les romarins, les sarriettes, les santolines, les lavandes, les hysopes, les armoises, les origans...

- - - - - - - - - - - -

Les autres germandrées

Teucrium chamaedrys
5 Produits

Fiche technique

Hauteur à l'état adulte
0,30 m
Largeur à l'état adulte
0,40 m
Comestible
Oui
Partie comestible
Feuillage
Fleurs
Feuillage
Persistant
Rusticité
Résiste jusqu'à -17°C
Exposition
Soleil
Floraison
Rose
Plantation
Mars - Avril - Mai - Juin - Septembre - Octobre
Cycle végétatif
Vivace
Utilisation de la plante
Plante médicinale, liqueurs...
Plante médicinale
Oui
Genre
Teucrium
Plante mellifère
oui
Terrain
Drainant à sec
Conditionnement
Godet 9 cm
Emplacement : Code C
1

Références spécifiques

EAN13
2
Aucun avis n'a été publié pour le moment.