Pour votre confort et faciliter votre navigation sur le site, les articles sont entièrement retranscris en bas de page, ainsi que les liens qui y sont associés.



La chronique de Michel Lis

Pour un jardin anisé !
 l cerfeuil musqué ou anisé.


« Il y a peu de plantes connues dans l’antiquité qui n’aient pas eu leur heure de gloire dans les jardins médiévaux. Le thym et la ciboulette peut-être, qui furent peu appréciées du temps de Charlemagne »
 

Cette réflexion de mon ami Laurent Bourgeois de la pépinière Arom’antique me revient en mémoire au moment où j’ai envie de vous parler d’une plante que les Grecs nommaient Myrrhis odorata. Elle est plus connue de nos jours sous l’appellation de cerfeuil musqué ou anisé.
 

Cette plante vivace parfumée, presque envahissante, préfère l’ombre légère, les sols frais et fertiles au plein soleil et aux terres arides et pauvres. Charlemagne dans son fameux Capilulaire ne la cite pas. Pourtant, à cette époque déjà, elle poussait à l’état spontané dans certaines régions des Alpes et de l’Europe centrale.

Adoptez-la donc dans votre jardin d’herbes, à côté de la menthe, pour profiter de son aspect qui rappelle celui d’une petite fougère, mais surtout de son parfum fortement anisé qui accompagne si bien les salades, les soupes, les viandes blanches et le poisson.

Plutôt que de semer (à l’automne puisque sa graine a besoin du froid de l’hiver pour bien lever)ce cerfeuil musqué au développement rapide, plantez-en plutôt quelques jeunes sujets achetés en godets au printemps, à 30 ou 40cm d’écartement en tous sens. Ajoutez au moment de la plantation, un peu de sable pour le drainage et surtout une ou deux poignées de compost.

Arrosez et maintenez le sol frais jusqu’en automne, moment où vous pourrez rabattre la plante à ras, pour quelle reparte d’un bon pied au printemps suivant. Ce cerfeuil fleurit au cœur de l’été. Il faut cueillir ses ombelles blanches avant complet épanouissement pour provoquer une poussée supplémentaire de bonnes feuilles anisées. Elles sont très décoratives et parfumées


 
Retrouvez l'ensemble des plantes cités dans l’article ici :


Allium schoenoprasum Ciboulette, finement ciselée, elle apporte son arôme délicat au fromage blanc, se marie très bien avec toutes sortes de salades, omelettes, asperges, ou encore avec tous les légumes cuits, les soupes et les sauces.

Anthriscus cerefolium  Cerfeuil, le cerfeuil possède un feuillage finement découpé qui en fait un plante prisé par les restaurateurs tant pour son intérêt gustatif que pour la beauté de ses feuilles.

Chaerophyllum bulbosum Cerfeuil tubéreux, espèce de cerfeuil dont on consomme les racines.