Pour votre confort et faciliter votre navigation sur le site, les articles sont entièrement retranscris en bas de page, ainsi que les liens qui y sont associés.


Un livre sur les plantes écrit par un horticulteur de Parnans


Le grimoire de Laurent

C’est une véritable renaissance de savoirs, pour certains oubliés, que propose, sur un peu moins de 200 pages, « Le Grand Livre des plantes aromatiques » de Laurent Bourgeois. Car cette horticulteur de Parnans sait y faire en renaissance, lui qui a tout perdu dans l’incendie de sa maison et de ses serres début 2006, et a tout reconstruit, avec l’aide des habitants de son village.

Cet ouvrage, véritable grimoire moderne de la sagesse médiévale, est né dans un coin de sa tête il y a bien longtemps, presque en même temps que sa pépinière Arom’antique crée en 1993.

« Je me suis très vite spécialisé dans la plante aromatique médiévale, à destination notamment des collectionneurs et des communes entretenant des jardin médiévaux »

Pour ce faire, Laurent a dû compulser une abondante documentation, s’apercevant qu’il n’existait aucun ouvrage de référence. De ce manque est né le désir d’écrire ce livre qui n’existait pas encore.

« J’ai essayé de l’éditer mais sans succès »

Des manuscrits dorment dans ses tiroirs, jusqu’à ce que l’aube se lève peu à peu sur eux dès 2003.

Laurent, dont le travail est remarqué par le chroniqueur Michel Lys, reçoit le prix France Info de l’innovation, puis celui de la Société des horticulteurs de France.

« Cette médiatisation a intéressé le magazine Rustica, qui m’a contacté pour que j’écrive un livre. J’ai bien sûr accepté, puisque le travail était en grande partie accompli ! »

Sorti le 16 mars, « Le Grand Livre des plantes aromatiques » recense pas moins de 67 espèces, de l’absinthe à la verveine odorante. Il consacre des chapitres à des produits à la fois connus mais méconnus, comme la ciboulettel’estragon ou le persil et franchement inconnus du grand public, tels le carvila micromérie et la livéche.

Chacun d’eux indique le nom latin de la plante, sa famille, son origine, des informations pratiques 
(entretien, récolte, conservation) et surtout ses utilisations et ses vertus médicinales. Ainsi que quelques légendes…

« Ces plantes ont traversé l’Histoire, on trouve toujours à leur sujet de multiples anecdotes ».

Edité en grand format cartonné, cet ouvrage facile à lire, contenant de nombreuses photographies, saura ravir les lecteurs de tous les âges.





Retrouvez l'ensemble des plantes cités dans l’article ici :



Artemisia absinthium : Absinthe, l'absinthe est un vigoureux arbrisseau qui pousse jusqu'à un mètre de haut. Son feuillage soyeux, gris est très décoratif et utilisé pour apporter une touche de couleur originale dans les massifs. 

Aloysia citriodora : Verveine odorante, plante dont le feuillage, vert tendre, feuilles longues et fines, est fortement aromatique et s'utilise pour faire des tisanes. Petit arbrisseau à protéger dans les régions froides.

Allium schoenoprasum : Ciboulette, finement ciselée, elle apporte son arôme délicat au fromage blanc, se marie très bien avec toutes sortes de salades, omelettes, asperges, ou encore avec tous les légumes cuits, les soupes et les sauces.

Artemisia dracunculus : Estragon français, ses feuilles aromatiques parfument le vinaigre, relèvent la saveur des salades, des sauces, de certains plats.

Petroselinum sativum : Persil commun, la plus employée des herbes aromatiques est une herbacée au feuilles trifoliolées, d’un vert vif et brillant.

Carum carvi : Cumin des prés, le carvi est un élément important de la cuisine allemande. Feuillage ressemblant à celui de la carotte.


Les micromeries :

Micromeria dalmatica : Micromérie de Dalmatie
Micromeria fruticosa : Micromérie d’Israël, remarquablement aromatiques, soyeuses, gris argenté. Masse de petites fleurs blanches.
Micromeria graeca : Micromérie Grecque, plante assez semblable à du thym, formant un petit sous-arbrisseau. Abondantes petites fleurs rose pourpre. Intéressante à utiliser pour accompagner les grillades et en infusion.
 

Levisticum officinalis : Livèche, dégage un parfum assez prononcé de céleri. Ses grandes feuilles foncées sont divisées en segments étroits.
 
 Retrouvez l'ensemble des ouvrages de Laurent Bourgeois  ici :


Aromatique au balcon

L'ortie

Les aromatiques de A à Z

MICRO-POTAGERS

PLANTES AROMATIQUES EN 10 LECONS

REMEDES ET RECETTES A LA MENTHE

REMEDES ET RECETTES AU THYM

UN POTAGER BIO FACILE