Livèche

 
Livèche


Cette grande plante vivace, herbacée dégage un parfum assez prononcé de céleri. Ses grandes feuilles foncées sont divisées en segments étroits. En été, apparaissent de petites fleurs jaunes réunies en ombelles. La livèche est très intéressante en cuisine où ses feuilles et parfois ses graines ou ses racines accompagnent les potages, les sauces, les ragoûts, les pommes de terre ou les crudités.

La préparation du sol et la fertilisation : 

La livèche demande des terrains riches en matière organique, frais, mais cependant légers et assez drainés. A la plantation, travaillez profondément le sol et apportez du fumier et du compost, ensuite renouvelez les apports chaque printemps. Réservez-lui une place au soleil ou à mi-ombre. La livèche résiste très bien au froid.

- La multiplication : 

La livèche se sème au début du printemps en plaques de multiplication ou dans des godets. Maintenez légèrement humide jusqu’à ce que les plantes soit suffisamment robustes pour être transplantées. La division de touffe est possible sur des sujets bien implantés, elle se pratique de préférence au début du printemps.

L’entretien : 

Plantez au printemps ou choisissez plutôt l’automne en terrains secs, espacez chaque plante d’au moins 60 cm. Arrosez régulièrement tout au long de la saison de végétation, puis taillez court en fin d’automne. Surveillez vos plantes, des pucerons peuvent causer des dégâts.

- Récolte de la livèche : 

Ce sont essentiellement les feuilles que l’on coupe en fonction des besoins de mars à novembre. Les graines peuvent s’utiliser en cuisine ou en infusion et se récoltent en août quand leur couleur vire au brun.

La conservation : 

Le séchage des feuilles est difficile à réaliser, la meilleure façon de conserver la livèche consiste à congeler les feuilles entières dans des sacs à congélation ou ciselées dans des bacs à glaçons. Les graines doivent se sécher avant d’être stockées dans des récipients opaques et hermétiques.

Employez la livèche avec parcimonie car son goût puissant, plus fort qu’un céleri-branche, peut masquer celui des autres aliments qu’elle accompagne.

Propriétés :

La livèche est connue comme un puissant diurétique, elle possède aussi des propriétés digestives, vulnéraires, emménagogues et antiseptiques. Jadis, la livèche était prescrite pour soigner les morsures d’animaux venimeux.

Astuce :

Bien des noms pour une même plante.
Céleri vivace, céleri perpétuel, lappi ou même maggi, en raison des similitudes de goûts et de parfums avec les cubes du même nom, même si la livèche ne rentre pas dans leur composition.



 logo%20acheter.jpg  Acheter de la livèche