Le dauphiné libéré, collège culinaire de France.







 

Ses plantes à la table des chefs

Laurent Bourgeois, dirigeant d’Arom’antique, propose plus de 400 plantes aromatiques à la vente. Laurent Bourgeois, dirigeant d’Arom’antique, propose plus de 400 plantes aromatiques à la vente.

Les plus grands chefs français lui ont décerné l’appellation “producteur artisan de qualité”. Une belle mise en valeur pour Arom’antique, une petite entreprise parnanaise spécialisée dans les plantes aromatiques médiévales depuis 21 ans.

C’est le Collège culinaire de France qui a décerné, pour la première fois, cette appellation à 125 producteurs-artisans français, dont cinq Rhônalpins, le 18 novembre dernier à Paris. Des lauréats recommandés par les chefs eux-mêmes. Laurent Bourgeois, dirigeant d’Arom’antique, travaille en effet régulièrement avec des chefs étoilés, comme Régis Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid, ou Patrick Henriroux à Vienne. Et pour cause : il est le seul à proposer un tel éventail de plantes aromatiques parfois oubliées depuis le Moyen-Âge !

Près de 500 plantes rares

« Il y a trois parties à notre travail, précise Laurent Bourgeois : la production, la commercialisation et la recherche ». Avec son équipe de quatre à cinq personnes, il ne cesse en effet d’étoffer sa collection de près de 500 plantes, la plupart très rares, en écumant les jardins botaniques et en rencontrant collectionneurs et spécialistes. Ceci pour proposer une gamme sans cesse élargie de plantes (bio), souvent inconnues du grand public. « Cette appellation va nous permettre d’amplifier notre réseau de grands chefs étoilés, dont on est très dépendant car ce sont eux qui vont tester nos plantes, les travailler, pour qu’on puisse ensuite conseiller nos clients », souligne Laurent Bourgeois. Des clients qui pourront à leur tour surprendre leurs convives avec des saveurs inédites.

Pour en savoir plus : www.plantearomatique.com ; www.college-culinaire-de-france.fr