Comment tailler ses plantes aromatiques ?


La taille de ces plantes a plusieurs objectifs, avant tout c’est dans un but de récolte que l’on prélève quelques tiges, mais les aromatiques gagnent à être taillées régulièrement pour favoriser la croissance de nouvelles pousses mais aussi pour leur assurer un développement harmonieux.

Toutes les plantes aromatiques ne se taillent pas de la même manière, voici des conseils adaptés à chaque type de plantes.
 

Les plantes aromatiques vivaces d'origine méditerranéenne :

Lavande dutch.jpg

Pour ces plantes, l’idéal est de tailler deux fois par an ; une fois à la fin de la floraison, au moment où les fleurs commencent à passer. La période à laquelle va s’effectuer cette opération est variable en fonction de la période de floraison de chaque espèce. Il s’agit à ce moment là de couper seulement les tiges florales sans tailler trop court. Rien ne vous empêche de récolter au fur et à mesure de vos besoins quelques brins de thym ou de romarin tout au long de l’année. Attention cependant à ne pas trop dégarnir vos pieds durant l’hiver.
Une deuxième taille doit être pratiquée au tout début du printemps, au moment où les plantes redémarrent. Elle a pour but de limiter le développement du vieux bois, on va donc couper un peu plus bas que la précédente taille de fin de floraison pour permettre une meilleure ramification et ainsi offrir un port plus dense. A l’inverse, si l’on ne taille pas, les plantes ont tendance à développer du vieux bois avec une base très dégarnie, ce qui donne après quelques années, un ensemble peu esthétique. De plus, ces plantes non taillées, vieillissent mal et leur durée de vie s’en trouve écourtée. Cette dernière taille doit être réalisée chaque année, il est beaucoup plus délicat de tailler court une plante qui n’a pas été taillée depuis plusieurs années.



Les plantes aromatiques vivaces à feuillages caducs :

Estragon 140 - site.jpg

La façon de procéder est différente. Pour ces plantes, des coupes régulières et assez courtes seront bénéfiques pour favoriser la pousse du feuillage. A partir des mois de mars et d’avril et jusqu’à la fin de l’automne, il faut rabattre ces plantes toutes les 6 à 8 semaines. Ces tailles fréquentes et sévères présentent plusieurs avantages :
- En favorisant l’apparition de nouvelles pousses plus nombreuses, on obtient une plante plus touffue, plus compacte.
- On retarde l’arrivée des maladies comme la rouille ou l’oïdium qui s’installent souvent en fin de saison sur les vieilles tiges.
- Les jeunes pousses dégagent un arôme plus agréable que les feuilles plus anciennes dont le parfum est teinté d’amertume.
Ces plantes disparaissent l’hiver, pour repartir de la souche au printemps, il est donc préférable de tailler très court en fin d’automne, il faut alors récupérer les parties saines pour les faire sécher ou les congeler, puis retirer et éliminer les tiges et feuilles malades pour éviter que les champignons s’installent durablement dans le sol. 
 
 

Les plantes aromatiques annuelles :

Aneth (site).jpg

Elles ont aussi leurs particularités. La durée de vie de ces plantes est relativement courte et souvent conditionnée par leur floraison, dès que cette dernière arrive, leur fin est proche. Pour prolonger la vie de ces plantes il faut donc couper les tiges florales dès leur apparition. Cette opération se réalise en taillant les tiges qui supportent les fleurs assez court, lorsqu’elles sont encore tendres on peut procéder avec les ongles, c’est d’autant plus important avec le basilic qui a tendance à s’oxyder au contact d’outils métalliques.
Les amateurs de coriandre, d’aneth, ou de cerfeuil ont souvent de belles plantes car ils les coupent souvent et c’est ainsi qu’elles se développent le mieux. L’erreur souvent constatée avec ces plantes est l’attente trop longue entre le moment de l’achat et les premières tailles de récolte. Il ne faut hésiter à prélever des tiges rapidement, même sur de jeunes plantes.

 

Les plantes aromatiques bisannuelles :


La floraison des plantes bisannuelles n’intervient qu’après la deuxième année, durant la première année, il faut tailler régulièrement pour favoriser la repousse du feuillage et permettre à la plante de s’étoffer. Ensuite, dès le printemps de la deuxième année la plante monte en fleurs, vous pouvez couper tige florale dès qu’elle apparait, vous retarderez un peu sa montaison, mais vous ne pourrez contrarier le cycle de la plante et elle finira par monter à graines et mourir.

 

Les plantes aromatiques gélives :

 
Les plantes gélives ont souvent des croissances assez rapide, il est important de tailler assez rapidement après la plantation pour les obliger à se ramifier, vous obtiendrez ensuite des plantes plus ramifiée qui vous offrirons plus de pousses et donc des récoltes plus intéressantes.
Avant l’hiver, plusieurs possibilités s’offrent à vous ; si les plantes sont rentrées dans un local hors gel, la taille ne sera pas nécessaire immédiatement, en revanche il faudra les tailler au début du printemps. Dans le cas où les plantes restent en place, il est possible de tailler avant les gelées, à seulement 20 cm du sol. Les tiges sont ensuite complètement recouvertes d’une bonne couche protectrice de paille ou de feuilles qui doivent les préserver du gel.
 


Les bons gestes de taille :


Quelque soit le type de plantes, lors des différentes tailles ou lors des récoltes, il est important de ne pas arracher les feuilles des plantes, mais toujours couper les tiges, généralement juste au dessus d’un départ pour favoriser l’apparition de nouvelles pousses.
 

 
Des fleurs comestibles ?images_07.jpg



Beaucoup de jardiniers se posent la question de savoir, s’il est possible de consommer ses aromatiques quand elles sont en fleurs, la réponse est oui. D’autant plus que de nombreuses fleurs de plantes aromatiques sont comestibles et peuvent agrémenter toutes sortes de préparations salées ou sucrées. En revanche les tiges qui supportent les fleurs sont souvent plus dures et ne se consomment pas, c’est le cas par exemple pour la ciboulette. Alors avant de jouer du sécateur trop fréquemment, laissez quelques pieds de certaines espèces à fleurs décoratives se développer pour profiter de leurs floraisons.
 


Pour consulter nos plantes :

PAR NOMS FRANÇAIS.

PAR NOMS SCIENTIFIQUES.

PAR COLLECTIONS (LES MENTHES, LES THYMS, LES ORIGANS, LES BASILICS...).

PAR THÈMES (LES PLANTES À INFUSION, LES PLANTES MÉDICINALES, LES PLANTES MÉDIÉVALES...).

NOS PLANTES "COUP DE COEUR".